Ouverture du secrétariat de mairie au public

Lundi de 9 h 30 à 11 h 30

Mardi de 14 h à 18 h

Mercredi de 9 h 30 à 11 h 30

Vendredi de 9 h 30 à 11 h 30

Permanence Maire / Adjoints

 

Mercredi soir entre 18 h et 19 h 30

 

 

 

 

 
 

Lutte contre l'ambroisie

Dans le cadre de la lutte contre l'ambroisie, chaque semaine un bulletin allergo-pollinique est émis par le RNSA.

Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php

 

La plateforme "Signalement Ambroisie" est désormais opérationnelle, gratuite et accessible à tout public.

Vous pouvez consulter la news d'Air Rhône Alpes sur le Signalement Ambroisie.

Vous y trouverez notamment le lien vers le dossier de presse et les différents éléments du kit de communication (flyer, animation, ...)

Ce que vous devez faire avant de construire

  • L'ambroisie est présente à l'état vert : la détruire avant sa floraison (arracher, faucher ou en dernier recours désherber chimiquement)
  • L'ambroisie est présente à l'état sec : arracher et brûler les plantes sèches, recourir aux désherbants pour préparer les aménagements post-construction
  • L'ambroisie est invisible mais il y en a déjà eu sur la parcelle ou il y en a sur les parcelles voisines : contrôler régulièrement les levées des plantes pour les détruire rapidement par arrachage, binage ou désherbage
  • L'ambroisie est supposé absente : contrôler les levées de plantes pour vérifier l'absence de graines dans le sol, éviter les mouvements de terre et ne pas laisser de tas de terre non couvert, éviter d'importer du remblai ou de la terre qui serait infesté de graines d'ambroisie sur le chantier

 

Ce que vous devez faire en cours de chantier

  • Si l'ambroisie apparaît : la détruire avant sa floraison (arracher, biner ou faucher), éventuellement recourir aux désherbants pour nettoyer la parcelle et préparer les maénagements post-construction
  • Si vous devez évacuer de la terre (fondations, cave ...) : faire un décapage préalable pour ne pas exporter la terre de surface 
  • Si vous utilisez des outils d'excavation ou des engins : laver les engins et les outils avant de les utiliser sur le chantier
  • Si vous conservez des stocks de terre végétale : couvrir les tas par un couvert végétal, un paillis ou un géotextile

 

Ce que vous devez faire en fin de chantier

  • Si vous pouvez aménager le jardin rapidement : installer un couvert végétal sur toutes les surfaces de sol dénudées pour concurrencer l'ambroisie, installer un paillis sur les surfaces que vous souhaitez conserver sans couvert végétal (broyat de palettes, copeaux de bois, écorces de pin, pouzzolane, concassés calcaires,...)
  • Si vous ne pouvez pas aménager rapidement le jardin : surveiller la sortie de terre de l'ambroise pour la détruire rapidement, installer un paillis couvrant toutes les surfaces de sol dénudées, semer une plante de couverture de sol vous pourrez l'enfouir et améliorer ainsi votre sol avant l'installation de votre jardin)

 

      

L’ambroisie, plante nuisible et invasive, représente un problème de santé publique important car elle est à l’origine de nombreuses allergies aux symptômes aussi variés que désagréables : rhinite, conjonctivite, laryngite, eczéma, urticaire, asthme, chez environ 10% de la population. Ce pourcentage tend à augmenter d’autant que les personnes exposées peuvent à tout âge devenir allergiques. Les pollens de cette plante responsable de cette allergie se concentrent dans l’air pendant la période de début août à fin septembre.

 

« Afin de juguler la prolifération de l’ambroisie et de réduire l’exposition de la population à son pollen, les propriétaires, locataires, ayants-droit ou occupants à quelque titre que ce soit, sont tenus de :

- prévenir la pousse des plants d’ambroisie.

- nettoyer et entretenir tous les espaces où pousse l’ambroisie. »

Cette lutte passe par la destruction de la plante, par l’arrachage avec des gants ou le cas échéant, le broyage, le fauchage ou la coupe de l’ambroisie avant floraison et avant grenaison. Il convient de rester vigilant durant le mois d’août car un phénomène de repousse est possible.

Un dossier complet est disponible à la consultation en mairie.Vous pouvez également vous rendre sur la page internet de l'ARS  : http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/Savoie.159258.0.html