Ouverture du secrétariat de mairie au public

Lundi de 9 h 30 à 11 h 30

Mardi de 14 h à 18 h

Mercredi de 9 h 30 à 11 h 30

Vendredi de 9 h 30 à 11 h 30

Permanence Maire / Adjoints

 

Mercredi soir entre 18 h et 19 h 30

 

 

 

 

 
 

Environnement

Dans le cadre de sa Charte Forestière et afin de faciliter les ventes, achats et échanges de parcelles boisées, la Communauté de Communes Coeur de Savoie a mis en place une bourse foncière forestière.

Si vous êtes vendeur, acheteur ou vous souhaitez échanger une parcelle, connectez vous sur le site http://www.boursefonciere.fr/coeur-de-savoie/ ou remplissez le formulaire papier disponible auprès des interlocuteurs locaux : Mr Pascal Guillet (CRPF Rhône Alpes) au 04 79 60 49 12 ou Mr Baptiste Coyer (COFORET) au 04 79 60 49 11

 

Pour contribuer à la diminution des consommations et à la sécurisation de l'approvisionnement électrique, il existe une solution novatrice : l'effacement diffus.

Cette technique, développée par l'opérateur Voltalis seul qualifié par RTE, suspend sur une courte durée le fonctionnement des appareils de chauffage électrique (radiateurs, chauffe-eau) aux moments où le réseau en a le plus besoin, c'est-à-dire lors des pics de consommation. Ces interruptions sont sans impact sur le confort des usagers.

Un boîtier, installé dans le logement, pilote ces suspensions en temps réel.

L'installation et la miise à disposition du boîtier ainsi que les services associés (suivi de consommation) sont sans aucun frais pour les foyers chauffés à l'electricité.

Pour prendre votre rendez-vous d'installation, contactez l'opérateur Voltalis au 04 89 12 08 43 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le brûlage des déchets végétaux est une activité encore largement pratiquée, mais elle est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental en raison de sa contribution à la pollution atmosphérique en particules.

En cas de non-respect, une contravention de 450 euros peut être appliquée (article 131-13) du nouveau code pénal).

Brûler 50 kg de végétaux émet autant de poussières que : 

  • 5900 kms parcourus avec une voiture diesel récente (18400 pour une essence)
  • 3 mois de chauffage d'un pavillon avec chaudière au fioul
  • 70 à 920 trajets pour rejoindre la déchetterie (20 kms en moyenne)

 

En France, la mauvaise qualité de l'air cause 42000 décès prématurés par an, réduit de 5 à 7 mois l'espérance de vie et est à l'origine de maladies ou d'insuffisances respiratoires.

Des solutions plus respectueuses de la santé et de l'environnement existent :

  • le compostage individuel
  • le broyage des végétaux
  • la collecte en déchetterie.

 

Vous pouvez retrouver toutes ces informations et plus encore sur le site http://delair.air-rhonealpes.fr.

La commune met régulièrement et gracieusement à disposition de tous du compost acheté aux Etablissement Sibuet.

Le lieu de dêpot du compost est situé près des containers de tri sélectif.

 

Pour toute question concernant l'assainissement, merci de contacter le S.I.V.U Assainissement de la Vallée du Gelon (assainissement individuel)

Rue des Ecoles
73390 CHAMOUX SUR GELON

Tél. 04.79.25.21.02
Fax 04.79.72.85.97
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La déchetterie de Chamoux sur Gelon récupère tous les déchets autres que ménagers.

Zone d'activité La Servaz 73390 Chamoux sur Gelon

Tél. 04.79.36.41.06
Fax 04.79.36.42.39

Horaires :
mardi, jeudi : 14h - 18h
samedi : 10h - 12h et 14h - 18h

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d'un millier de foyers, causant une centaine de décès. Il provient essentiellement du mauvais fonctionnement d'un appareil ou d'un moteur à combustion, c'est-à-dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l'essence, au fioul ou encore à l'éthanol.

Le monoxyde de carbone est très difficile à détecter car il est inodore, invisible et non irritant.

Maux de tête, nausées, malaises et vomissements peuvent être le signe de la présence de monoxyde de carbone dans votre logement.

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

  • Avant l'hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié
  • Veillez toute l'année à une bonne aération et ventilation du logement et à une bonne utilisation des appareils à combustion
  • N'utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc
  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez les impérativement à l'extérieur des bâtiments.

En savoir plus : www.prevention-maison.fr

Institut  National de prévention et d'Education à la Santé (INPES)

Par rapport à l'année 2012, seul le taux de la redevance pour pollution augmente passant 0.22 euro/m3 à 0.28 euro/m3.

Le taux de la redevance pour modernisation des réseaux de collecte demeure inchangé à 0.15 euro/m3.

Ces taux sont applicables aux factures d'eau et d'assainissement émises à compter du 1er Janvier 2013.

 

Ces taux permettent à l'Agence de l'eau d'honorer les demandes d'aides financières émanant des maîtres d'ouvrages, principalement les collectivités dans le cadre de la politique de l'eau menée au sein des bassins de Rhône-Méditerranée et de Corse.

Dans le cadre de la lutte contre l'ambroisie, chaque semaine un bulletin allergo-pollinique est émis par le RNSA.

Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php

 

La plateforme "Signalement Ambroisie" est désormais opérationnelle, gratuite et accessible à tout public.

Vous pouvez consulter la news d'Air Rhône Alpes sur le Signalement Ambroisie.

Vous y trouverez notamment le lien vers le dossier de presse et les différents éléments du kit de communication (flyer, animation, ...)

Ce que vous devez faire avant de construire

  • L'ambroisie est présente à l'état vert : la détruire avant sa floraison (arracher, faucher ou en dernier recours désherber chimiquement)
  • L'ambroisie est présente à l'état sec : arracher et brûler les plantes sèches, recourir aux désherbants pour préparer les aménagements post-construction
  • L'ambroisie est invisible mais il y en a déjà eu sur la parcelle ou il y en a sur les parcelles voisines : contrôler régulièrement les levées des plantes pour les détruire rapidement par arrachage, binage ou désherbage
  • L'ambroisie est supposé absente : contrôler les levées de plantes pour vérifier l'absence de graines dans le sol, éviter les mouvements de terre et ne pas laisser de tas de terre non couvert, éviter d'importer du remblai ou de la terre qui serait infesté de graines d'ambroisie sur le chantier

 

Ce que vous devez faire en cours de chantier

  • Si l'ambroisie apparaît : la détruire avant sa floraison (arracher, biner ou faucher), éventuellement recourir aux désherbants pour nettoyer la parcelle et préparer les maénagements post-construction
  • Si vous devez évacuer de la terre (fondations, cave ...) : faire un décapage préalable pour ne pas exporter la terre de surface 
  • Si vous utilisez des outils d'excavation ou des engins : laver les engins et les outils avant de les utiliser sur le chantier
  • Si vous conservez des stocks de terre végétale : couvrir les tas par un couvert végétal, un paillis ou un géotextile

 

Ce que vous devez faire en fin de chantier

  • Si vous pouvez aménager le jardin rapidement : installer un couvert végétal sur toutes les surfaces de sol dénudées pour concurrencer l'ambroisie, installer un paillis sur les surfaces que vous souhaitez conserver sans couvert végétal (broyat de palettes, copeaux de bois, écorces de pin, pouzzolane, concassés calcaires,...)
  • Si vous ne pouvez pas aménager rapidement le jardin : surveiller la sortie de terre de l'ambroise pour la détruire rapidement, installer un paillis couvrant toutes les surfaces de sol dénudées, semer une plante de couverture de sol vous pourrez l'enfouir et améliorer ainsi votre sol avant l'installation de votre jardin)

 

      

L’ambroisie, plante nuisible et invasive, représente un problème de santé publique important car elle est à l’origine de nombreuses allergies aux symptômes aussi variés que désagréables : rhinite, conjonctivite, laryngite, eczéma, urticaire, asthme, chez environ 10% de la population. Ce pourcentage tend à augmenter d’autant que les personnes exposées peuvent à tout âge devenir allergiques. Les pollens de cette plante responsable de cette allergie se concentrent dans l’air pendant la période de début août à fin septembre.

 

« Afin de juguler la prolifération de l’ambroisie et de réduire l’exposition de la population à son pollen, les propriétaires, locataires, ayants-droit ou occupants à quelque titre que ce soit, sont tenus de :

- prévenir la pousse des plants d’ambroisie.

- nettoyer et entretenir tous les espaces où pousse l’ambroisie. »

Cette lutte passe par la destruction de la plante, par l’arrachage avec des gants ou le cas échéant, le broyage, le fauchage ou la coupe de l’ambroisie avant floraison et avant grenaison. Il convient de rester vigilant durant le mois d’août car un phénomène de repousse est possible.

Un dossier complet est disponible à la consultation en mairie.Vous pouvez également vous rendre sur la page internet de l'ARS  : http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/Savoie.159258.0.html